Décorateur d’intérieur : un métier d’avenir, une carrière évolutive

lobby hotel

Loin des stéréotypes, le métier de décorateur d’intérieur n’est pas réservé uniquement aux femmes. Il s’agit en effet d’une activité très prisée, dont le corps est la décoration, l’aménagement de l’espace, la veille constante sur les nouvelles tendances en termes de matériaux, couleurs, styles et la mise en valeur des volumes. En bref, tout ce qui concerne l’intérieur de l’habitat. Au cours de cet article MJM Graphic Design vous révèle tout ce qu’il faut savoir sur ce métier : formation, compétences, salaire, nouvelle opportunités…

Quelles formations et compétences faut-il suivre pour devenir décorateur d’intérieur ?

Aujourd’hui, beaucoup d’écoles proposent des formations en décoration d’intérieur, parmi lesquelles on note MJM Graphic Design, un institut sérieux et reconnu pour son corps professoral. Les formations en décoration d’intérieur se déroule dans la plupart des cas en deux ans et il existe beaucoup de diplômes pour commencer une carrière de décorateur d’intérieur : un Bac pro ou un BTS en métiers d’art. Les lauréats des écoles des beaux-arts ont aussi la possibilité de faire une carrière de décorateur d’intérieur.

Coté compétences, les clés de la réussite dans cette carrière sont le sens de l’observation, le sens de la communication, la créativité, la bonne connaissance de l’histoire de l’art ainsi que du marché de la décoration, les textiles, les styles, les technologies du bâtiment, et surtout l’adaptabilité à tous les goûts ainsi que les budgets des clients.

Comment démarrer une carrière de décorateur d’intérieur ?

La décoration est un domaine qui séduit beaucoup de monde. C’est un métier qui nécessite des compétences en design et en organisation mais également en psychologie. Pour cause : les futurs décorateurs d’intérieurs seront amenés à bien cerner les besoins de leur clientèle.

En ce qui concerne le salaire, un novice démarre sa carrière aux alentours du SMIC. Le premier salaire dépend majoritairement des compétences acquises lors de la formation et le portfolio des travaux réalisés. Cependant le salaire peut très vite augmenter pour atteindre 5 000 euros.

Quelles possibilités d’évolution ?

Après l’acquisition d’une expérience suffisante sur le terrain, d’une flexibilité au niveau des styles ainsi qu’une bonne compréhension des besoins et des attentes de la clientèle, le décorateur peut envisager de se lancer dans le home staging ou encore le coaching en déco.

Le home staging : s’il y a une activité qui ne connaît pas de crise, c’est bien celle-ci, car les agences immobilières ne peuvent pas s’en passer. Le principe du home staging est de mettre en valeur un intérieur dans le but de valoriser un bien pour le vendre. L’objectif est de rendre la propriété en question tout à fait neutre pour que les acheteurs potentiels puissent s’y sentir comme chez eux.

Le coaching déco : comme un coach en nutrition, le coach déco a pour mission d’aider le client souhaitant relooker son intérieur à comprendre les points d’amélioration à apporter à son habitat en lui recommandant des choix et en l’accompagnant dans les magasins d’ameublement. Le but est de l’aider à créer son propre style. De toute évidence, les métiers de décoration d’intérieur sont des carrières d’avenir.

Related posts

Leave a Comment