Le crowfunding immobilier

Le crowfunding immobilier

Les plateformes de crowdfunding ont permis de collecter près de 402 millions d’euros. C’est ce qu’a annoncé le baromètre annuel de KPMG et celui du FPF, Financement Participatif France. Cela représente une augmentation de près de 20% par rapport à l’année 2017.

Dans le cadre de son cabinet d’architecture d’intérieure, le décorateur Laurent Hosana est particulièrement sensible à ces nouvelles formes de financement, et notamment au financement immobilier. En effet, en tant qu’architecte, le français a participé à de nombreux projets architecturaux financés grâce à ce type de systèmes. Découvrons avec lui les principales caractéristiques du financement participatif, et plus précisément, du crowdfunding immobilier.

Le financement participatif est rentré dans les mœurs

1.5 million de personnes ont financé 33 381 projets en 2018 contre 24 126 en 2017.
Ce sont les opérations de prêts qui prennent la première position avec une collecte de 273 millions d’euros, ce qui représente une hausse de 40% par rapport à l’année 2017. Les sites de don quant à eux ont connu une baisse de 2% pour un montant total de 81.5 millions d’euros.

Il existe plusieurs formes de financement, le don avec récompense, le don sans récompense, l’investissement en capital, l’investissement en royalties, le prêt non rémunéré, le prêt rémunéré, le prêt sous forme d’obligations et le prêt sous forme de minibons.

Au niveau des régions, c’est l’île de France qui concentre le plus grand nombre d’opérations de crowdfunding, suivie par la région Rhône Alpes et l’Occitanie.
Il existe une grande diversité de plateformes, la plupart sont généralistes mais certaines se sont spécialisées dans le financement dans l’agriculture, l’immobilier ou le développement durable.

Le crowdfunding immobilier

L’immobilier représente 40% des fonds levés sur les plateformes de financement participatif.
Laurent Hosana indique que cette méthode de financement permet aux particuliers mais également aux professionnels d’investir de manière collective dans différents projets immobiliers.

En tant qu’architecte d’intérieur, Laurent Hosana intervient ponctuellement dans l’aménagement des espaces des différents projets immobiliers. Cela permet aux promoteurs immobiliers de rendre leurs biens encore plus attractifs et de proposer une solution « clé en main » en comprenant à la fois le bien immobilier mais aussi tous les éléments mobiliers présents dans un logement. La notion de crowdfunding immobilier est donc familière pour Laurent Hosana car il put participer à ce genre de projets.

En réalité, le crowdfunding immobilier s’apparente au crowdlending. Les personnes qui financent le projet doivent souscrire à un emprunt obligataire émis par la société mère du promoteur immobilier ou par une société de projets.
Ce qui est intéressant c’est que le taux de rendement contractuel est fixé au début du projet.
Ce qui attire les promoteurs immobiliers c’est la possibilité d’enrichir leurs fonds propres et d’avoir une marge de négociations de leurs lignes de crédit avec leurs établissements bancaires.

Pour les particuliers, le crowdfunding permet de participer au financement d’un projet ou de financer le projet d’un promoteur. Le taux de rémunération est particulièrement rentable car il s’élève à 10%. Les sommes investies sont récupérées une fois que le projet est terminé et commercialisé.

Encore une fois, Laurent Hosana peut intervenir dans ce contexte afin d’assurer une rémunération certaine, et souvent plus élevée pour de nombreux particuliers souhaitant investir dans ce type de projets immobiliers. En effet, en valorisant le bien immobilier avec l’aménagement intérieur proposant un équipement de la cuisine, l’aménagement de la salle de bain ou encore de la terrasse, les acheteurs ont tendance à se projeter davantage dans le bien et ainsi effectuer une proposition d’achat très rapidement.

Ce segment a collecté près de 185 millions d’euros en 2018, ce qui représente une hausse de 83% par rapport à 2017 selon les chiffres du baromètre de Fundimmo et Hellocrowdfunding. 343 projets ont été soutenus en 2018 contre 220 en 2017. Le montant moyen d’une collecte est de 539000 euros, ce qui représente une hausse de 18%.

Pour sa part, Laurent Hosana envisage de prendre part à de plus en plus de projets de crowdfunding, étant donné que c’est un milieu qui connait un réel boom actuellement, pouvant ainsi lui permettre de mettre à profit ses talents d’architecte d’intérieur dans divers projets.

 

Related posts

Leave a Comment