Un regard sur la première édition du Trail de l’Apocalypse d’Angers

Une expérience exceptionnelle, celle qu’ont vécue les participants à la première édition du Trail de l’Apocalypse, organisé 19 octobre dernier par la ville d’Angers en partenariat avec l’association Angers Terre d’Athlétisme (ATA). Plus de 2000 engagés, cadets et masters ont dû parcourir, la nuit, environ 10 km équipés de dossards, d’une lampe frontale et de tenues réfléchissantes. On connaissait le point de départ et d’arrivée. En revanche, l’itinéraire complet n’a été dévoilé aux participants que le jour J. Selon Michaël Juret, président du club de hockey sur glace les Ducs d’Angers, c’était pour créer du suspens et garder un effet de surprise chez les coureurs. Sur les pages du règlement officiel du Trail de l’Apocalypse, on peut lire : “le parcours passera dans des lieux insolites et secrets”.

Le départ a été fixé le samedi 19 octobre à 20 h 00, soit 52 min après le coucher du soleil afin de respecter l’aspect nocturne de la course. Les coureurs sont partis de la nouvelle esplanade Saint-Serge et précisément de l’IcePark, la nouvelle patinoire inaugurée il y a quelques jours par Michael Juret et ses partenaires du club les Ducs d’Angers. Et après avoir parcouru environ 10 km, la course se termine à la nouvelle esplanade du Cœur de Maine.

Voici donc les endroits “insolites et secrets” parcourus par les participants du Trail de l’Apocalypse :

L’IcePark

Les participants ont eu l’occasion de redécouvrir l’IcePark la nuit, dans une ambiance musicale et pleine d’effets de lumière sur la nouvelle patinoire. Ce joyau d’une capacité d’accueil de 3 500 est devenu le nouveau domicile du club les Ducs d’Angers à l’ère de Michael Juret, président actuel du club. 

Le pont Confluences

Construit entre 2006 et 2011, ce pont suspendu à un arc métallique axial traverse le Main sur 290 mètres. Divisé en trois passages (tramway, cyclistes, piétons). Cet ouvrage devient avec le temps un point de repère pour la ville d’Angers et permet la traversée de la première ligne du tramway de la ville.

Le pont des Arts et Métiers 

Inauguré en juin 2019, c’est un pont qui franchit la Maine, c’est un nouveau trait d’union entre les deux rives. En attendant la mise en service du tramway, ce pont est réservé pour l’instant, uniquement aux piétons et aux cyclistes. Son nom fait référence à l’ENSAM, l’École Nationale des Arts et Métiers installée face à l’ouvrage. 

 

La cathédrale Saint-Maurice

Comme la décrit Michael Juret dans son blog, dédié à la ville d’Angers et ses monuments : “La cathédrale s’étend sur 90 mètres de longueur avec une largeur de façade de 23 mètres. Au centre de la façade, on peut voir d’impressionnantes statues, représentant Saint Maurice, entouré de sept soldats. La porte fait référence à l’histoire de l’Apocalypse par Saint-Jean, on y voit une représentation du Christ avec ses apôtres.”

Vues de loin, les lampes frontales donnaient au peloton de coureurs, la nuit, un aspect d’essaim de lumières sillonnant les endroits les plus emblématiques de la ville. Les Angevins ont pu, ainsi, encourager les participants tout au long de la course et apprécier ce spectacle donné par une belle caravane de lumière.

Pour la petite histoire cette cathédrale fut construite au début du XIe siècle, précisément le 16 août 1025 par l’évêque Hubert de Vendôme, mais à peine achevée elle brûla en 1032. Durant la seconde moitié du XIe siècle, elle fut rénovée par deux évêques: Guillaume De Beaumont et Normand De Doué qui y ont construit une magnifique nef en s’inspirant de la cathédrale d’Angoulême.

Au 16e siècle, un architecte Angevin Jean De Lépine ajouta à la base des 2 tours une galerie de personnages qui représente des chevaliers, tous compagnons de Saint-Maurice en l’honneur duquel était construite la cathédrale. Elle est constituée de 2 flèches, celle du Nord, édifiée en 1518 et celle du Sud en 1523.

La structure de la base des murs de la nef sont de style Roman, ils ont subsisté jusqu’à mi-hauteur au milieu du XIIe siècle. Ils ont reçu des colonnes et des voûtes d’ogive de style Plantagenêt. Ce nouveau style de décoration marque la naissance du gothique angevin. Dans cette reconstruction ils ont aussi imaginé un monumental portrait.

Parmi les modifications, selon le style artistique on peut noter qu’il y a une seule destruction en 1806 celle d’un porche monumental qui s’élève face au parvis. Ce porche de style gothique angevin situé à l’entrée de la cathédrale s’élevait de 2 étages. Selon Michael Juret, durant le XXe siècle, divers projets de reconstructions ont été élaborés, aucun n’a abouti et elle est telle quelle depuis le 16e siècle.

Passé devant la cathédrale, le peloton de coureurs a pu redécouvrir ce magnifique monument en passant par son parvis. Les lumières des lampes frontales ont donné aux murs de la cathédrale, la nuit, une allure de fête dans laquelle se mêlent art, sport et histoire, le tout dans décore sublime rappelant les grandes manifestations d’antan.

La place du Ralliement

Après être passés par la Cathédrale Saint-Maurice, les participants du Trail de l’Apocalypse se sont dirigés vers la place du Ralliement. Ce lieu est emblématique de la ville d’Angers. C’est un point de rendez-vous de nombreux Angevins, qu’ils viennent y travailler ou y siroter un verre en terrasse. Petit retour sur l’histoire de cette place cœur du centre-ville de la cité angevine.

Le nom actuel de la place du Ralliement date du 23 avril 1791, en référence aux multiples rassemblements répétés de la population de l’époque. Originellement appelée Place de la Guillotine puis place Saint-Maurille, elle constituait un lieu de rassemblement, notamment pour les condamnations à mort, mais également pour les manifestations militaires et de la Garde Nationale.  

Lors de la Révolution française, un arbre est planté sur la place symbolisant la liberté. Une guillotine est aussi installée de 1793 à 1794.

Ensuite, en 1994, la place du Ralliement subit de nombreux travaux d’aménagement. D’ailleurs, le parking souterrain qui a été construit dans les années 1970 est conservé.

En 2010, la place est de nouveau aménagée pour recevoir le tramway de la ville. Elle devient accessible seulement aux piétons, aux vélos et aux livraisons. De la place a été faite pour accueillir la station de tramway, ce qui a permis d’offrir plus de place pour les événements annuels comme la fête e la musique. 

Aujourd’hui, la place du Ralliement est toujours un haut lieu de contestation populaire. Lors de la réforme des retraites par le Président de la République Emmanuel Macron, de nombreux manifestants se sont donné rendez-vous sur cette place pour dire leur désaccord avec cette réforme.

Le château d’Angers

Enfin, la dernière étape du Trail de l’Apocalypse s’est arrêtée au château d’Angers. Retour sur l’histoire du monument phare de la ville d’Angers.

Le château d’Angers est l’une des forteresses les plus impressionnantes de l’ouest de la France. A l’intérieur, on trouve des trésors tels que la Tapisserie de l’Apocalypse, un chef-d’œuvre du XIVe siècle.

Au Moyen-Âge, les Ducs d’Anjou ont décidé de démontrer leur puissance en construisant une magnifique forteresse sur les rives de la Maine : le château d’Angers (Château d’Angers). Au fil des siècles, le bastion s’est renforcé jusqu’à atteindre son incarnation actuelle qui comprend 17 gigantesques tours de défense entourant un profond fossé.

Dans l’enceinte du château fort, on trouve également la chapelle de Saint Jean-Baptiste, qui abrite diverses œuvres d’art sacré datant de l’époque médiévale. Cependant, le principal trésor du château est la célèbre Tapisserie de l’Apocalypse. Ce magnifique chef-d’œuvre du XIVe siècle, qui s’étend sur 140 mètres de long, raconte l’Apocalypse de Saint-Jean.

La toile exposée au château d’Angers est l’une des plus importantes tapisseries de France en raison de ses dimensions colossales et de l’état exceptionnel dans lequel elle a été conservée.

Related posts

One thought on “Un regard sur la première édition du Trail de l’Apocalypse d’Angers

  1. […] la température pourrait être gênante pendant cette période de l’année. Par ailleurs, les randonnées en été peuvent être parfaites pour les gens qui ne supportent pas le froid. Et puis, la […]

Leave a Comment