La polyvalence du designer d’intérieur dans le style et la technique

La polyvalence du designer d’intérieur dans le style et la technique

Pour Laurent Hosana, le designer d’intérieur doit être en mesure de travailler avec les différents types de clients et réussir à adapter leurs budgets à leurs choix de décoration. Un architecte d’intérieur est embauché pour son expertise dans une variété de styles, de goûts et d’approches, et non pas seulement pour leur propre approche personnelle. Par conséquent, il est obligé d’équilibrer son propre goût et les goûts de ses clients. Ces derniers doivent passer en premier. Malgré que cette situation puisse être un peu frustrante au début pour bon nombre de ceux qui débutent dans la profession, l’expérience de Laurent Hosana l’a amené à aimer les challenges qu’il affronte lors de chaque projet et surtout le sentiment de satisfaction et de travail accompli vécu avec chaque client bien servi et satisfait.

Un architecte d’intérieur est supposé maîtriser suffisamment les différentes structures en bâtiment et aussi être à l’aise avec les plans de construction d’un espace. Cela signifie qu’il doit être bon dans la conception et la lecture des plans, quelle que soit sa nature. Ce côté du travail fait peur à de nombreux nouveaux designers d’intérieur, qui s’attendent à jouer plus un rôle purement administratif et technique et à concevoir et modifier l’organisation et l’apparence générale d’un espace. Laurent Hosana est clair là-dessus, ceux qui prospèrent dans le domaine ont cette capacité à équilibrer le travail technique avec le côté esthétique. C’est impératif si l’en veut réussir en tant qu’architecte d’intérieur. Il est vrai que c’est un travail difficile, mais ceux qui le font avec le cœur trouvent ce métier très satisfaisant.

Related posts

Leave a Comment