Les bienfaits de la méditation pour la santé

benefice sante meditation bouddhisme soka gakkai zen tibetain

La méditation est une pratique du corps et de l’esprit qui est utilisée depuis longtemps pour accroître le calme et la relaxation physique, améliorer l’équilibre psychologique, faire face à la maladie et améliorer la santé et le bien-être général. De nombreuses études ont été menées pour examiner comment la méditation peut être utile pour diverses affections, telles que l’hypertension, certains troubles psychologiques et la douleur. Un certain nombre d’études ont également aidé les chercheurs à comprendre comment la méditation affecte le cerveau. De nombreuses traditions spirituelles bouddhistes enseignent la méditation comme le mouvement soka gakkai par la récitation de mantra ou la pratique du bouddhisme hinayana qui vise à obtenir la libération de la souffrance.

Symptômes du cancer et effets secondaires du traitement

Pour les personnes qui souffrent des symptômes du cancer et des effets secondaires du traitement, il a été démontré que les thérapies corps-esprit, telles que la méditation, aident à soulager l’anxiété, le stress, la fatigue et les troubles généraux de l’humeur et du sommeil, améliorant ainsi leur qualité de vie.

Réduction de la pression artérielle

Il existe de nombreuses études scientifiques qui ont prouvé que la méditation peut réduire la pression artérielle. L’American Heart Association suggère que les preuves scientifiques soutiennent l’utilisation de la méditation transcendantale comme thérapie d’appoint ou complémentaire, en même temps que le traitement standard pour faire baisser la pression artérielle.

Symptômes de la ménopause

Un nombre croissant de preuves suggère que les programmes basés sur la méditation peuvent être utiles pour réduire les symptômes courants de la ménopause. En effet, une revue de la littérature scientifique réalisée en 2010 a révélé que le yoga, le tai-chi et les programmes basés sur la méditation réduisent les inconforts liés à la ménopause, notamment la fréquence et l’intensité des bouffées de chaleur, les troubles du sommeil et de l’humeur, le stress et les douleurs musculaires et articulaires.

Amélioration des symptômes d’anxiété

Il existe des preuves modérées que la méditation améliore les symptômes d’anxiété. Une revue de la littérature réalisée en 2014 a révélé que les programmes de méditation de la pleine conscience présentaient des preuves acceptables d’amélioration de l’anxiété, de la dépression et de la douleur.

Syndrome du côlon irritable (SCI)

Certaines études suggèrent que la méditation consciente aide les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable (SCI), mais il n’y a pas suffisamment de preuves pour en tirer des conclusions définitives. Une étude réalisée en 2013 a conclu que l’entraînement à la pleine conscience améliorait la douleur et la qualité de vie des patients atteints du SCI, mais pas leur dépression ou leur anxiété.

Tabagisme

Il n’y a pas assez de preuves scientifiques pour savoir si la méditation est aussi efficace que d’autres traitements pour aider les gens à arrêter de fumer. A ce jour, seules quelques études ont été menées sur les thérapies de méditation pour aider à arrêter de fumer.

Trouble de déficit de l’attention / hyperactivité (TDAH)

Il n’y a pas assez de preuves pour soutenir l’utilisation de la méditation pour le trouble de déficit de l’attention / hyperactivité (TDAH). Selon une revue scientifique de 2010, en raison du petit nombre d’études menées sur la méditation pour le TDAH, aucune conclusion n’a pu être tirée quant à son efficacité pour cette condition.

Related posts

Leave a Comment