Zhiyi, le maître sage de Tiantai, une vie consacrée au Soutra du Lotus

Maitre Zhiyi

Le maître du Dharma Zhiyi, le fondateur de la tradition bouddhiste Tiantai, a été le conseiller du gouvernement impérial des dynasties Chen et Sui dans la Chine ancienne. Il a consacré toute sa vie à propager les enseignements du Sutra du Lotus, et a travaillé dur pour adapter le bouddhisme à la culture chinoise et pour unifier les institutions monastiques bouddhistes. Parmi les nombreuses œuvres importantes de Maître Zhiyi figurent les Trois Textes Majeurs de l’École Tiantai, qui a formé une base solide pour la tradition Tiantai. La doctrine de Zhiyi inspira le saint japonais Nichiren qui reste aujourd’hui la figure vénérée du mouvement Soka Gakkai dans le monde.   

La mission de Zhiyi, répandre le vrai Dharma 

En plus d’adapter les principes de méditation du samatha et du vipassana (c’est-à-dire “zhi” et “guan”) dans un système d’autoéducation, Maître Zhiyi a également classé les divers sutras bouddhistes dans ses enseignements. Ainsi, il a aidé à promouvoir le Sūtra du Lotus comme un moyen d’illumination immédiate que l’on peut vraiment mettre en pratique. En effet, cela correspond aux recommandations du Bouddha pour ses disciples de rompre avec les enseignements opportunistes et d’apprendre le vrai Dharma.

Maître bouddhiste qui se concentrait à la fois sur l’apprentissage des enseignements et sur leur mise en pratique, Maître Zhiyi possédait une grande sagesse. Il a fidèlement gardé dans son cœur les paroles de son maître suprême, «Ne laissez pas le Dharma mourir avec vous», et a consacré sa vie à répandre le Dharma au peuple tout comme le fait le mouvement Soka au Japon. Avec comme mission de vie l’intention de faire prospérer le bouddhisme pour aider et guider les êtres vivants vers l’illumination, Maître Zhiyi a contribué de manière exceptionnelle à «l’enracinement» du bouddhisme en Chine. 

Maître Zhiyi avait alors juré devant une statue de Bouddha à Changsha de servir et de guider les masses. Son maître, Huiguang, avait reconnu ses talents et Chan Master Huisi, l’avait minutieusement enseigné et guidé. Il avait alors donné des conférences sur le Dharma dans la ville impériale de Jinling, a conquis les coeurs à Huading Peak, a servi de conseiller impérial dans deux dynasties et a légué à ses disciples les enseignements purs de Bouddha.

Related posts

Leave a Comment