Carrefour assurances s’attaque au cyber harcèlement

Consciente des risques et dérives de l’utilisation massive des plus jeunes des réseaux sociaux, notamment le harcèlement et les cyber-violences, Carrefour Assurance a décidé d’initier plusieurs actions en faveur de la cyber-sécurité des enfants. L’une d’entre elles est un partenariat entre la société et l’association e-Enfance. Le point.

Carrefour Assurance, partenaire de l’association e-Enfance

Dans le cadre de sa dynamique de partenariat autour du thème de la protection des enfants et des adolescents, avec un accent mis sur la lutte contre les cyber-violences sur les réseaux sociaux, Carrefour Assurance s’associe à e-Enfance, une association très active sur le sujet. e-Enfance est une association reconnue d’utilité publique et agréée par le Ministère de l’Education nationale, et dont la mission principale est la protection des mineurs sur internet.

Au-delà de son travail de sensibilisation des jeunes aux bonnes pratiques du numérique, l’association œuvre dans le conseil des parents et professionnels de l’éducation. A ce niveau, e-Enfance intervient directement dans les établissements scolaires auprès des élèves et de leurs parents, ainsi que des professionnels de l’éducation.

Un autre service phare de l’association est sa ligne gratuite, anonyme et confidentielle, baptisée « Net Ecoute ». Cette ligne apporte son aide aux enfants, aux parents et aux professionnels de l’éducation en leur apportant des conseils pratiques, en plus d’une assistance psychologique, technique et juridique. Ainsi, Carrefour Assurance a décidé d’apporter un soutien financier à e-Enfance, et par de là même, un service concret et expert à l’ensemble de sa clientèle.

Net Ecoute : un service efficace

La ligne gratuite et confidentielle Net Ecoute conseille enfants, parents et professionnels de l’éducation sur la bonne utilisation d’internet par les mineurs, mais aussi sur les méthodes pour détecter les risques éventuels de toutes les formes de cyber-violence (cyber harcèlement, cuber sexisme…). L’objectif est de permettre aux enfants de profiter d’internet et des réseaux sociaux en toute sécurité. Cela ne sera possible qu’au travers d’un accompagnement en ligne, offert gracieusement par e-Enfance sur le numéro national gratuit et confidentiel Net Ecoute 0800 200 000.

Le point sur le cyber harcèlement en milieu scolaire

Avec le développement des réseaux sociaux et l’attrait massif qu’ils exercent sur les enfants et les adolescents, le harcèlement scolaire n’est aujourd’hui plus cantonné aux murs de l’établissement. Connu sous le nom de cuber harcèlement lorsqu’il prend place en ligne, celui-ci se pratique par différents moyens : smartphones, messagerie instantanée, forums, chats, jeux en ligne, e-mails, réseaux sociaux… En outre, il peut prendre plusieurs formes, telles que les intimidations, insultes, moqueries, menaces en ligne, propagation de rumeurs, piratage de compte, « sexting »… En France, pas moins de 40% des élèves rapportent avoir été victimes d’une agression ou méchanceté en ligne, principalement par SMS.

Le cyber risque est réel !

De la même manière qu’il existe un cyber harcèlement qui cible les mineurs, d’autres « cyber criminels » ciblent plutôt les entreprises. Or, le fait est que, en France, beaucoup de chefs d’entreprises (principalement les PME / TPE) se pensent à l’abri d’un tel risque. D’autres en sont au stade de se poser la question de l’assurance contre les cyber-risques : est-ce une nécessité, une obligation, une recommandation… ? Thibault Gond nous donne la réponse dans cette vidéo !

Related posts

Leave a Comment