Le Luiginocoin et sa POP Blockchain à l’honneur au Blockchain Connect 2020

Visuel_Techno-Blockchain-Luiginocoin

Le 11 et 12 novembre 2020, le Brésil a abrité le Blockchain Connect 2020, un événement dédié à la technologie blockchain. A l’honneur de l’édition de cette année, le Luiginocoin, la cryptomonnaie de l’État-nation de Seborga, administré par le Prince Nicolas 1er de Seborga et qui dispose de sa propre Blockchain native. Le point.

Blockchain : la révolution est en marche

LUIGINOCOIN pile et faceAu-delà de l’aspect technologique, la blockchain est aussi, et surtout, une révolution sociale. La technologie se développe chaque jour un peu plus, au point de devenir indispensable à de nombreux pans de l’économie.
Partant de ce constat, le Blockchain Connect 2020, qui s’est tenu au Brésil les 11 et 12 novembre 2020, tente d’analyser les micros et macros impacts de la blockchain sur les entreprises, les gouvernements, mais aussi sur nos vies quotidiennes. Les conférences animées par 25 des meilleurs experts du Brésil, et 9 autres internationaux, ont mis la lumière sur l’État-nation de Seborga, un pionnier incontournable en la matière, mettant à l’honneur sa cryptomonnaie, le Luiginocoin, et sa POP Blockchain.

État-nation de la Principauté de Seborga : la première nation numérique

Le Blockchain Connect 2020 a été l’occasion pour les participants de découvrir la première nation numérique : l’État-nation de la Principauté de Seborga, administrée par le Prince Nicolas 1er. Cet État-nation qui a mis l’innovation au cœur de sa stratégie de développement est la première e-Principauté dotée de sa propre Blockchain, appelée « Govchain ». Sa particularité ? La Blockchain native de l’État-nation de Seborga est dotée de POP (Proof of Participation). Elle est également dotée d’applications diverses telles que des programmes de paiement, de transferts décentralisés, mais aussi de l’utilisation de sa monnaie numérique : le Luiginocoin.

monnaies Luigino

Le Luiginocoin de l’État-nation de la Principauté de Seborga est une monnaie supranationale (à usages interne et externe) qui a cours légal. Cette cryptomonnaie est appelée, en outre, à jouer un rôle majeur dans l’économie verte. En effet, l’État-nation a choisi une technologie unique au monde pour l’exploitation quotidienne de sa Blockchain. Une technologie qui utilise un algorithme qui permet une production minière à très faible impact carbone.

Luiginocoin, la cryptomonnaie « verte »

Dans le détail, le système est basé sur le principe d’éco-contribution. En d’autres termes, il permet la captation naturelle d’un réseau mondial de processeurs informatiques simples, que l’on retrouve sur la grande majorité des ordinateurs grand public.
Luiginocoin

Ainsi, le Luiginocoin ne consomme qu’un dixième de l’énergie nécessaire au minage des autres cryptomonnaies traditionnelles comme le Bitcoin par exemple. Dans les faits, le minage du Luiginocoin ne nécessite pas plus d’énergie que ne consommerait un ordinateur en veille ! Ainsi, l’exploitation de cette cryptomonnaie résolument innovante est parfaitement en phase avec la politique environnementale de l’État-nation de la Principauté de Seborga, en plus de répondre aux Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies, auxquels le Prince Nicolas 1er accorde une grande importance.

Pionnier de la blockchain native, l’État-nation de la Principauté de Seborga a inauguré une nouvelle ère, celle de la nation numérique. Un concept d’avenir que l’État-nation compte bien déployer au-delà de ses frontières, notamment auprès des pays d’Afrique.

Related posts

Leave a Comment