Ce que vous devez savoir sur les effets spéciaux par MJM

Maquillage effet special

En plus de l’animation 2D/3D, les effets spéciaux se présentent comme une partie intégrante du motion design. Les effets spéciaux ou bien trucages sont un ensemble de techniques qui servent à créer l’illusion de certaines actions, ils s’utilisent notamment dans le domaine du cinéma pour simuler des objets, des personnages ou des phénomènes qui n’existent pas ou ne peuvent pas être filmés au moment du tournage. En cinéma, on distingue deux catégories d’effets spéciaux à savoir 2D et 3D.

Effets spéciaux 2D

Avec un puissant logiciel tel que After Effects, vous arriverez dans peu de temps apprendre à réaliser des effets spéciaux rien qu’en suivant des tutoriaux.
Vous serez capable d’incruster des images tournées sur fond vert, remplacer le contenu d’un panneau ou écran, découper et assembler des vidéos, modifier le paysage dans le fond d’une vidéo, créer des clones d’une même personne) et réaliser toutes sortes d’animations.

Si vous parlez anglais, c’est un surplus, vous pouvez dans cela trouver beaucoup de tutoriaux pour apprendre à utiliser After Effects. Vous pouvez également tomber sur des banques de données contenant des explosions, des tirs, ou des fumées, etc… tournés par des professionnels.

Effets spéciaux 3D

Ces effets sont plus compliqués que ses précédents, ils nécessitent l’apprentissage des logiciels d’animation demandent de la patience et surtout de la pratique. Mais même en étant débutant on peut arriver à faire certaines choses basiques, il existe plusieurs sites qui proposent des modèles 3D téléchargeables. Il faut juste les animer et les incruster sur la réelle vidéo. Il existe notamment des logiciels puissants qui analysent les images et extraient les mouvements de la caméra, pour ensuite incruster le modèle 3D de façon réaliste.

Pour ceux qui ne connaissent pas After Effects, c’est un logiciel de compositing, en principe il ressemble à un logiciel de montage photo tel que Photoshop. Mais son grand avantage c’est qu’il possède une gamme d’outils liée à l’animation et le montage .

Maintenant vous avez une idée sur ce qu’un effet spécial et son utilité, cette une brève introduction devrait tout de même vous orienter. Cependant, la maîtrise seule d’un logiciel ne suffit pas pour être un bon monteur vidéo truquiste une solide formation aux techniques de montage et d’effets spéciaux est indispensable ainsi qu’une bonne connaissance de la chaîne professionnelle dans laquelle ils s’inscrivent et évidement une bonne communication entre les différents postes.

Pour cela, si vous souhaitez aller plus loin pour approfondir vos connaissances, notre avis peut être de suivre une formation performante dans une école qualifiée. De nos jours, les formations de qualité ne manquent pas. A titre d’exemple, l’école MJM d’arts appliqués et de Graphic Design, propose plusieurs parcours intéressants, parmi lesquels on trouve le motion design, l’animation 2D/3D et le montage vidéo/effets spéciaux.

Related posts

Leave a Comment