Conseils d’un médiateur pour bien se préparer à la médiation d’un différend

Infogtraphie personnes qui discutent

Vous avez sûrement déjà entendu dire que la plupart des différends peuvent se régler par la médiation, et que les parties font des compromis afin d’éviter les litiges. Bien que cela soit vrai, le règlement n’est pas vraiment le fruit du hasard. En réalité, pour parvenir à un règlement, plus particulièrement un règlement qui vous satisfait, vous devez vous préparer de manière réfléchie pour le jour de votre médiation. Pour vous préparer à cette situation, Antonino Mercuri vous offre les conseils suivants :

Déterminez vos principaux intérêts dans le différend

Il ne s’agit pas seulement d’établir l’ordre de priorité de vos intérêts, mais aussi de déterminer s’il y a d’autres choses plus importantes pour vous. Après avoir cerné vos intérêts généraux, pensez à élaborer une stratégie pour tenter d’arriver à un compromis qui tienne compte de vos intérêts.

Soyez prêt à faire la première offre

Des recherches ont montré que la partie qui fait la première offre dans une négociation a tendance à être plus satisfaite de l’entente finale que l’autre partie, car la première offre permet de définir la portée de la négociation à suivre. Pour cela, Antonino Mercuri vous recommande de vous apprêter à prendre l’initiative et à faire la première offre.

Vérifiez votre cas avec objectivité

Pour ce faire, demandez à votre avocat quelles sont vos perspectives d’avenir si jamais votre cause est portée devant les tribunaux. Mettez votre avocat au courant de la réalité de votre cas ! Ensuite, lors de la médiation, prenez en compte ses conseils dans vos décisions ainsi que dans les modalités de règlement.

Pensez à obtenir une estimation des coûts des litiges

N’oubliez pas d’obtenir une estimation des coûts du litige auprès de votre avocat. Les frais de litige sont les coûts que vous paierez si vous ne réglez pas le différend à l’amiable, alors assurez-vous de quantifier les frais et de prendre cette responsabilité en compte lors de votre prise de décision à la médiation. Vérifiez qu’il n’y a rien qui vous empêche de vous engager à conclure un marché à la médiation. Si jamais vous avez besoin d’un financement pour payer l’autre partie, il est hautement recommandé de le faire à l’avance et, si possible, de présenter des preuves justificatives de financement lors de la séance de médiation. Ainsi, si vous avez besoin d’un avis juridique au sujet d’un règlement possible, veillez à obtenir cet avis avant le jour de la médiation.

Pensez à la manière avec laquelle vous allez présenter votre position

Il n’est généralement pas judicieux de faire des demandes directes, sans explication. Il est très préférable de préciser votre position en détail pour que l’autre partie comprenne pourquoi vous exigez quelque chose. Cela augmentera aussi les chances que votre demande soit acceptée.

Et pour finir traiter le médiateur comme un collègue et sachez que vos discussions privées avec le médiateur seront entièrement confidentielles et elles ne peuvent être révélées à votre adversaire. Soyez donc prêt à vous confier à votre médiateur et à vous servir de ses services.

Related posts

Leave a Comment