Qu’est-ce qu’un effet spécial ?

Homme qui leviete dans une chambre

Les effets spéciaux appelés aussi trucages sont des Images créées uniquement à partir d’un ordinateur, sans aucune source photographique

Ces techniques s’emploient dans le domaine du cinéma pour simuler des objets, des personnages ou des phénomènes qui n’existent pas ou ne peuvent pas être filmés au moment du tournage et autrement-dit, ces effets servent à créer l’illusion de certaines actions et elles peuvent être utilisées au cours du tournage, après le tournage ou par combinaison des deux. De manière générale, les cinéastes ont recours aux effets spéciaux notamment pour reproduire une atmosphère comme la pluie ou la chute de neige, pour faire croire au spectateur une “réalité” à partir des éléments imaginaires et pour préserver les acteurs et l’environnement dans les scènes d’explosions, de violence, etc…

Les effets spéciaux sont utilisés notamment en films fantastiques, de science-fiction et les films catastrophes et ils doivent se rapprocher au maximum du réel.

Les types d’effets spéciaux par MJM

Les effets spéciaux mécaniques : ou bien les trucages ce sont des effets qui ne sont pas numériques, des systèmes utilisés pendant de la prise de vue qui nécessitent des accessoires mécanisés, des maquettes de paysages et décors ou même de la pyrotechnie.

Les effets spéciaux numériques : on entend par les effets spéciaux numériques, les effets produits à base de programmes informatiques, d’images de synthèses ou d’animations 3D. Ce type d’effet est récent du fait qu’il n’est apparu que dans les années 80. C’est à partir de cette période que de nouvelles productions ont vu le jour, comme les films qui mélangent les images de synthèse et les images filmées.

Les techniques d’utilisation par MJM

Le morphing

On l’utilise pour « les déformations d’images », pour faire disparaître progressivement un acteur ou transformer son visage en image de synthèse par exemple.

Le mapping

Cette technique qui consiste à numériser un objet 3D pour en changer la texture.
La colorimétrie : c’est un ensemble de filtres numériques pouvant être appliqués sur l’image dans le but de leur donner un style particulier ou une ambiance (le noir et blanc, ou l’accentuation du rouge, vert ou bleu …)

L’incrustation sur fond monochrome ou chroma key

Cette technique consiste à filmer le sujet devant un fond monochrome très souvent vert ou bleu comme ces couleurs s’éloignent des couleurs humaines, puis le fond peut être remplacé par n’importe quelle image ou vidéo grâce à des logiciels.

L’incrustation d’objets 2D ou 3D

Cette technique permet d’intégrer les objets découpés via des logiciels à la séquence. Comme un coup feu sortant du canon (image 2D) ou encore un vaisseau spatial 3D.

C’était un aperçu général sur les effets spéciaux, leurs types ainsi que leurs utilisations, toutefois si vous souhaitez les étudier davantage ou encore vous spécialiser en la matière, nous vous suggérons de suivre une formation professionnelle de qualité chez l’école MJM.

Related posts

Leave a Comment