Pourquoi opter pour une dump valve ?

La majorité des moyens de transport dont nous nous servons sont pourvus d’un moteur à combustion interne. Pour cause, ce sont des moteurs légers, peu encombrants et dont la source d’énergie est rapidement « renouvelable ». Toutefois, ils n’ont pas un très bon rendement et pour les amateurs de vitesse ou les professionnelles de la conduite automobile, ce moteur n’est pas suffisant.

De nombreuses solutions ont alors été élaborées par le génie mécanique pour compenser ce problème comme par exemple la suralimentation. Elle consiste en un accroissement de la puissance du moteur grâce au turbo, sans augmentation de sa vitesse de rotation et avec une diminution de la consommation de carburant. Cependant, en phase de décélération, on remarque que le turbo a un temps de réaction beaucoup plus long. En effet, l’air comprimé essaye de le faire tourner à contresens : c’est là qu’intervient la dump valve. Nous vous en disons plus sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une dump valve ?

La dump valve est un dispositif additionnel qui s’implante sur l’admission d’air des moteurs turbocompressés à essence. C’est donc une pièce mécanique qui influe sur le circuit des gaz d’échappement du moteur. Il s’agit en fait d’une soupape, ou plus précisément d’une soupape de décharge. De fait, elle permet de faire chuter la pression d’air générée par le turbo lors d’une décélération brutale. L’acquisition d’une dump valve est donc nécessaire pour un meilleur contrôle de la suralimentation.

mécanique

Il faut savoir qu’il en existe deux modèles. Certaines dump valves sont des circuits ouverts et donc bruyants, tandis que les autres sont fermées et plus discrètes. Pour les autres caractéristiques, le choix devra être fait en fonction de la pression du turbo du véhicule. Effectivement, les modèles à membrane sont recommandés pour les pressions d’origine tandis que des dump valves à piston simples et doubles seront préférées pour des pressions de turbo beaucoup plus importantes.

Le ressort ou le piston doit pouvoir se soulever dès qu’il y a une augmentation de la pression de sorte à évacuer le surplus d’air. C’est la raison pour laquelle cette pièce se situe après le turbocompresseur et juste avant l’admission d’air. Pour de meilleures performances, il est par ailleurs recommandé de l’installer juste après l’échangeur d’air de turbo.

Quel intérêt présente-t-elle ?

La dump valve est une pièce qui permet de réduire le temps de réaction d’un turbo et donc de le rendre beaucoup plus fiable. Le problème ne se pose pas durant les phases d’accélération puisque le turbo tourne à grande vitesse et comprime de l’air dans l’admission. Cependant, durant la décélération, en absence de dump valve, l’air comprimé n’arrive plus à atteindre l’admission. En effet, le papillon de gaz se ferme alors que le turbo tourne toujours. La pression d’air augmente donc à un point où l’air comprimé est refoulé dans le turbo et essaye de le faire tourner dans le mauvais sens.

Afin d’éviter ce phénomène qui est, soit dit en passant, mauvais pour le turbo, la dump valve découvre alors son orifice grâce à l’action susmentionnée du piston ou du ressort. Elle permet ainsi une chute de pression à l’air libre ou de l’autre côté du papillon. C’est cette sortie rapide d’air qui produit le « pschit » caractéristique particulièrement apprécié des fans d’automobile. La dump valve est donc indispensable à la baisse de pression durant les phases de décélération.

Cette pièce protège par la même occasion votre turbo et permet une bien meilleure gestion de la puissance lors des passages de vitesse en le rendant plus réactif. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle est indispensable aux voitures de course. Ainsi, que vous soyez un amateur de vitesse ou un compétiteur automobile, vous ne pourrez faire l’impasse sur la dump valve !

Related posts

Leave a Comment